Solution et réparation d’un SSD en panne TUTO et Diagnostic

Solution et réparation d’un SSD en panne TUTO et Diagnostic, Ordigame

TUTO reparer UN SSD DÉFECTUEUX 

Solution et réparation 

Si vous cherchez des moyens de réparer un SSD cassé et de récupérer des données sur un SSD, cet article vous propose 6 méthodes efficaces. Vous pouvez mettre à jour un SSD endommagé ou ne fonctionnant pas, mettre à jour les pilotes, vérifier le système de fichiers pour réparer un SSD endommagé, etc. En suivant ces étapes, vous pouvez facilement réparer un SSD cassé et récupérer vos données. Merci de votre lecture !

HDD

Les disques durs traditionnels appartiennent peu à peu au passé, car de plus en plus d’utilisateurs optent pour les disques durs solides (SSD) en raison de leur vitesse de traitement plus rapide et de leur capacité de démarrage instantané. Cependant, tout comme les disques durs traditionnels, les SSD sont également sujets à de multiples types de problèmes, tels que des défaillances, des dommages ou simplement des pannes. C’est le problème le plus courant pour de nombreux utilisateurs.

SSD

C’est pourquoi, dans cet article, nous vous présentons toutes les méthodes efficaces pour réparer un SSD cassé/endommagé. Mais avant de commencer le processus de réparation d’un SSD non fonctionnel, assurez-vous que votre SSD est tombé en panne en raison d’une erreur logique et non d’un dommage physique. Sinon, vous risquez d’aggraver la situation. Si vous n’êtes pas sûr, la meilleure solution consiste à confier votre SSD à un professionnel pour qu’il le diagnostique et le répare.

Mon SSD n’est pas détecté

Si un disque dur vous a déjà lâché, vous savez combien il est important d’avoir un plan de sauvegarde. Les disques durs solides sont de plus en plus populaires car ils sont plus fiables que les disques durs traditionnels. Cependant, même les SSD peuvent tomber en panne. Si votre SSD n’a pas été détecté sur l’ordinateur, essayez de le brancher sur un autre ordinateur ou utilisez un autre câble/port SATA. Si le SSD n’est toujours pas reconnu, cela indique un dommage physique. Dans ce cas, les méthodes fournies dans cet article ne vous seront d’aucune aide. Vous devrez apporter votre disque à un centre de réparation de disques durs local pour obtenir de l’aide. Les centres de réparation de disques disposent des outils et de l’expertise nécessaires pour récupérer en toute sécurité les données des disques SSD défaillants. Donc, si vous voulez protéger vos données, assurez-vous de sauvegarder régulièrement votre disque dur SSD et soyez attentif à tout signe de défaillance.

Mon SSD ne répond pas

Si vous essayez d’accéder à votre SSD et qu’il ne répond pas, ne paniquez pas. Il y a plusieurs raisons possibles à cela et, dans la plupart des cas, la solution est assez simple. Tout d’abord, vérifiez que le SSD est correctement connecté à votre ordinateur. S’il est desserré ou mal branché, cela peut être la raison pour laquelle il ne répond pas. Si ce n’est pas le cas, il est probable que le SSD soit corrompu. Cela peut se produire pour diverses raisons, mais heureusement, il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour essayer de réparer les dégâts. Tout d’abord, essayez d’exécuter un utilitaire de réparation de disque. Si cela ne fonctionne pas, vous pouvez essayer de reformater le SSD. Gardez à l’esprit que cela effacera toutes les données du disque, alors assurez-vous de sauvegarder tout ce qui est important avant de commencer. Avec un peu de patience et de persévérance, vous devriez être en mesure de remettre votre SSD en état de marche en un rien de temps.

Suivre les étapes 

Étape 1. Débranchez le câble de données SATA du SSD, laissez le câble d’alimentation connecté.

Étape 2. Allumez le PC et démarrez dans le BIOS.

Étape 3. Laissez le PC rester inactif dans le BIOS pendant environ une demi-heure et éteignez le PC.

Étape 4. Rebranchez le câble de données SATA au SSD et allumez l’ordinateur pour démarrer dans le BIOS.

Étape 5. Assurez-vous que l’ordre de démarrage est correct ; sauvegardez-le et démarrez Windows.

Vous pouvez alors vérifier et lire tout ce qui se trouve sur votre SSD. Si cela ne fonctionne pas, ne vous inquiétez pas. Il existe trois méthodes efficaces pour vous aider ! La première consiste à exécuter un scan chkdsk, qui vérifie la présence d’erreurs sur votre disque et tente de les corriger. La deuxième consiste à utiliser un outil de clonage de disque pour cloner votre disque sur un nouveau, et la troisième consiste à utiliser un logiciel de récupération de données pour récupérer les fichiers perdus ou supprimés de votre SSD. Quelle que soit la méthode que vous choisissez, assurez-vous d’abord d’avoir une sauvegarde de vos données !

ATTENTION Avant d’effectuer tout type de réparation sur votre SSD, il est important de commencer par récupérer et exporter vos données importantes. Cela peut être fait avec un logiciel professionnel de récupération de données SSD qui vous permet de supprimer des fichiers du SSD, de supprimer un SSD non formaté et d’effectuer une récupération RAW du SSD. Une fois que vous avez sauvegardé vos données en toute sécurité, vous pouvez procéder aux corrections ci-dessous. N’oubliez pas qu’il ne s’agit que de solutions temporaires et que votre SSD devra éventuellement être remplacé. 1. Si vous avez un SSD dont le contrôleur est cassé, vous pouvez essayer de le connecter à un autre ordinateur en utilisant un adaptateur SATA vers USB. Cela peut vous permettre d’accéder à vos données suffisamment longtemps pour les exporter. 2. Si votre SSD présente des dommages physiques, vous pouvez essayer de l’ouvrir et de ressouder les connexions. ATTENTION: Il s’agit d’une réparation risquée qui ne doit être tentée que par des techniciens électroniques expérimentés. 3. Si votre SSD n’est pas reconnu par votre ordinateur, vous pouvez essayer de réinitialiser le contrôleur SATA dans le BIOS. Cette opération peut nécessiter quelques essais et erreurs, mais elle peut permettre à votre SSD de fonctionner à nouveau suffisamment longtemps pour que vous puissiez exporter vos données. Quelle que soit la solution que vous tentez, assurez-vous de toujours sauvegarder vos données avant de les exporter !

1 – Mettre à jour le micrologiciel d’un SSD 

  • Premièrement si vous rencontrez des problèmes avec votre SSD, l’une des premières choses à vérifier est la version du micrologiciel. Les mises à jour du micrologiciel permettent souvent de corriger les bogues et les problèmes de performances, il est donc important de maintenir votre disque à jour. Voici comment vérifier la version du micrologiciel de votre SSD sous Windows :
  • Deuxièmement  cliquez avec le bouton droit de la souris sur l’icône Windows/Démarrer et cliquez sur “Gestionnaire de périphériques” Ensuite, développez “Disques durs” et cliquez avec le bouton droit de la souris sur votre disque SSD. Sélectionnez “Propriétés”, puis cliquez sur “Numéros d’identification du matériel” sous “Propriété” Cela vous permettra de connaître la version actuelle du micrologiciel de votre SSD.
  • Troisièmement Ensuite, installez et exécutez le “SSD firmware update tool” (Crucial). Cela vous montrera les versions actuelles du firmware de tous vos disques, pas seulement de votre SSD. S’il y a une version plus récente disponible, suivez les instructions pour mettre à jour votre micrologiciel. Veillez à cliquer sur “Accepter” lorsque vous y êtes invité.
  • Quatrièmement La mise à jour du micrologiciel de votre SSD peut contribuer à améliorer les performances et la stabilité, et c’est généralement une bonne idée de le faire dès qu’une nouvelle version est publiée. Cependant, il est important de suivre attentivement les instructions afin d’éviter tout problème. La première étape consiste à télécharger le fichier de mise à jour approprié sur le site Web du fabricant. Une fois le fichier téléchargé, double-cliquez dessus pour ouvrir l’outil de mise à jour. Ensuite, sélectionnez le disque SSD que vous souhaitez mettre à jour et cliquez sur “Mettre à jour le pilote”. Confirmez la mise à jour en cliquant sur “Oui”, puis cliquez sur “OK” pour terminer le processus. Enfin, vous pouvez quitter l’outil de mise à jour et vérifier votre disque SSD pour voir si le micrologiciel a été mis à jour avec succès. Si tout semble correct, vous êtes prêt !

2 – Mettre à jour les pilotes

La mise à jour de vos pilotes est un élément important du maintien des performances de votre ordinateur. Des pilotes obsolètes peuvent provoquer des pannes, des problèmes de fonctionnement et d’autres problèmes. Heureusement, la mise à jour de vos pilotes est facile à réaliser. Il suffit de suivre les étapes ci-dessous.

Certains utilisateurs se sont plaints que leur disque SSD ne fonctionne pas correctement après la mise à niveau vers Windows 10. Mais il n’y a pas lieu de s’inquiéter, car il s’agit d’un problème relativement facile à résoudre. Tout ce que vous avez à faire est de mettre à jour le pilote du lecteur SSD. Voici comment procéder :

  • Cliquez sur le bouton Démarrer et tapez Gestionnaire de périphériques, puis appuyez sur Entrée pour l’ouvrir. Développez la catégorie des lecteurs de disque, cliquez avec le bouton droit de la souris sur chaque pilote, puis sélectionnez “Mettre à jour le pilote”. Mettez à jour le pilote du lecteur SSD et faites-le fonctionner à nouveau. Redémarrez le PC lorsque le processus est terminé. Après cela, vous pouvez vérifier et voir les données enregistrées par le disque SSD sur votre PC.

Grâce à ces étapes simples, vous devriez être en mesure de remettre votre disque SSD en état de marche en un rien de temps.

3 – Utiliser un outil de réparation 

Si vous recevez un avertissement de votre ordinateur indiquant que le système de fichiers de votre SSD est endommagé ou que votre SSD ne répond pas en raison d’une erreur de système de fichiers inconnue, ne paniquez pas ! Il existe quelques mesures simples que vous pouvez prendre pour résoudre le problème. L’une des options consiste à utiliser la commande CMD. Cela réparera le système de fichiers et permettra à votre SSD de fonctionner à nouveau correctement. Une autre option consiste à utiliser un gestionnaire de partition gratuit comme EaseUS. Ce logiciel peut vous aider à réparer le système de fichiers et à faire fonctionner à nouveau votre disque dur SSD correctement. Quoi qu’il en soit, ces deux options devraient vous aider à résoudre le problème rapidement et facilement.

Exécuter CHKDSK dans l’invite de commande

  • Premièrement une fois dans l’invite de commande et tapez: chkdsk /f c: (remplacez la lettre c par une lettre de votre disque dur). (ajouter  PHOTO)
  • Deuxièmement  Appuyez sur Entrer pour laisser le processus de vérification s’exécuter.(ajouter  PHOTO)
  • Troisièmement une fois terminé, tapez: exIt et appuyez sur Entrer pour terminer.(ajouter  PHOTO)
  • Quatrièmement Après cela, vous serrez en mesure d’accéder aux données de votre SSD.(ajouter PHOTO)

4 – Utilisation du cycle de puissance pour réparer un SSD

Si le SSD se trouve déjà sur votre ordinateur, retirez le câble de données, mais pas le câble d’alimentation. Cela vous permettra de vérifier la corruption des données sans risquer de perdre des données. Si vous installez le SSD sur un ordinateur de bureau ou si vous le connectez temporairement à une alimentation défaillante, réparez le SSD de cette manière. Une fois que vous avez identifié le problème, vous pouvez alors prendre des mesures pour le résoudre. Souvent, la simple réinstallation du SSD résout le problème.

  • Le processus de réactivation d’un SSD mort est en fait assez simple, bien que cela puisse prendre un peu de temps. Tout d’abord, vous devez connecter le câble d’alimentation au SSD, mais pas le câble de données. Ensuite, allumez l’appareil et laissez-le sous tension pendant 30 minutes. Après 30 minutes, vous pouvez soit éteindre l’appareil, soit débrancher le câble d’alimentation. Ensuite, attendez 30 secondes, puis remettez le lecteur sous tension. Laissez le lecteur sous tension pendant 30 minutes supplémentaires. Enfin, remettez l’appareil sous tension, puis attendez 30 secondes. Si tout se passe bien, le lecteur SSD reviendra à la vie lorsque vous brancherez le câble de données ou que vous rebrancherez le lecteur dans un ordinateur.

Réparer un MBR avec le logiciel EaseUS

Un SSD est un type de dispositif de stockage qui utilise une mémoire flash pour stocker les données. Contrairement à un disque dur traditionnel, un SSD ne comporte aucune pièce mobile et est donc beaucoup moins susceptible de tomber en panne. Cependant, si l’enregistrement de démarrage principal du SSD est endommagé, le SSD ne pourra pas démarrer et ne fonctionnera pas. Dans ce cas, vous pouvez utiliser directement la fonction “Reconstruire MBR” d’EaseUS Partition Master pour résoudre le problème et réparer le SSD. Si le SSD est votre lecteur système et que le MBR est endommagé, votre ordinateur risque de ne pas démarrer correctement. Vous pouvez alors créer un disque de démarrage WinPE EaseUS Partition Master pour reconstruire le MBR (uniquement pris en charge par la version pro). Dans tous les cas, en reconstruisant le MBR, vous pouvez réparer un SSD défaillant et le faire fonctionner à nouveau.

Formater son SSD afin de le réparer

Si votre disque dur SSD est corrompu, il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour essayer de le réparer. Tout d’abord, vous pouvez sauvegarder ou restaurer les données du SSD sur un autre périphérique de stockage. Ceci est particulièrement important si le SSD est protégé en écriture en raison de la corruption du système de fichiers. Une fois les données sauvegardées en toute sécurité, vous pouvez formater le SSD et effacer toutes les données qu’il contient. Si le SSD est un disque de données, vous pouvez le réparer directement après le formatage et l’effacement. En revanche, si le SSD est un disque système, vous devrez réinstaller le système d’exploitation. Dans tous les cas, une fois le SSD réparé, vous pouvez restaurer les données à partir de la sauvegarde et utiliser le SSD normalement.

  • Pour formater un SSD avec Disk Management, suivez les étapes suivantes : recherchez “Disk Management” et appuyez sur “Enter”, choisissez la partition SSD que vous souhaitez formater, cliquez dessus avec le bouton droit de la souris et sélectionnez “Format”, sélectionnez le système de fichiers et définissez la taille du cluster, cochez la case “Perform quick format”, cliquez sur “OK” pour formater le disque. Avec ces étapes simples, vous pouvez facilement formater un SSD avec Disk Management.
  • MSI GeForce RTX 3060 Ti Trio Gaming 8Go
    • MSI GeForce RTX 3060 Ti Trio Gaming 8Go
    • MSI GeForce RTX 3060 Ti Trio Gaming 8Go

    • 600.00
    • RAKUTEN.com
  • Rtx3070 Gaming Z Trio Lhr
  • MSI GeForce RTX 3060 GAMING X TRIO 12G – Carte graphique – GF RTX 3060 – 12 Go GDDR6 – PCIe 4.0 – HDMI, 3 x DisplayPort
    • MSI GeForce RTX 3060 GAMING X TRIO 12G – Carte graphique – GF RTX 3060 – 12 Go GDDR6 – PCIe 4.0 – HDMI, 3 x DisplayPort
    • MSI GeForce RTX 3060 GAMING X TRIO 12G – Carte graphique – GF RTX 3060 – 12 Go GDDR6 – PCIe 4.0 – HDMI, 3 x DisplayPort

    • 450.00
    • RAKUTEN.com
  • MSI GeForce RTX 3070 SUPRIM X 8G LHR – Carte graphique – GF RTX 3070 – 8 Go GDDR6 – PCIe 4.0 – HDMI, 3 x DisplayPort
    • MSI GeForce RTX 3070 SUPRIM X 8G LHR – Carte graphique – GF RTX 3070 – 8 Go GDDR6 – PCIe 4.0 – HDMI, 3 x DisplayPort
    • MSI GeForce RTX 3070 SUPRIM X 8G LHR – Carte graphique – GF RTX 3070 – 8 Go GDDR6 – PCIe 4.0 – HDMI, 3 x DisplayPort

    • 830.00
    • RAKUTEN.com
  • PNY XLR8 GeForce RTX 3060 Gaming EPIC-X RGB – REVEL EPIC-X RGB Edition – carte graphique – GF RTX 3060 – 12 Go GDDR6 – PCIe 4.0 x16 – HDMI, 3 x DisplayPort
    • PNY XLR8 GeForce RTX 3060 Gaming EPIC-X RGB – REVEL EPIC-X RGB Edition – carte graphique – GF RTX 3060 – 12 Go GDDR6 – PCIe 4.0 x16 – HDMI, 3 x DisplayPort
    • PNY XLR8 GeForce RTX 3060 Gaming EPIC-X RGB – REVEL EPIC-X RGB Edition – carte graphique – GF RTX 3060 – 12 Go GDDR6 – PCIe 4.0 x16 – HDMI, 3 x DisplayPort

    • 380.00
    • RAKUTEN.com
  • Rtx 3060 12gb Gainward Ghost Oc Ddr6
    • Rtx 3060 12gb Gainward Ghost Oc Ddr6
    • Rtx 3060 12gb Gainward Ghost Oc Ddr6

    • 566.00
    • RAKUTEN.com
  • Gigabyte AORUS GeForce RTX 3060 ELITE (rev. 2.0) – Carte graphique – GF RTX 3060 – 12 Go GDDR6 – PCIe 4.0 x16 – 2 x HDMI, 2 x DisplayPort
    • Gigabyte AORUS GeForce RTX 3060 ELITE (rev. 2.0) – Carte graphique – GF RTX 3060 – 12 Go GDDR6 – PCIe 4.0 x16 – 2 x HDMI, 2 x DisplayPort
    • Gigabyte AORUS GeForce RTX 3060 ELITE (rev. 2.0) – Carte graphique – GF RTX 3060 – 12 Go GDDR6 – PCIe 4.0 x16 – 2 x HDMI, 2 x DisplayPort

    • 500.00
    • RAKUTEN.com

Laisser un commentaire